Forum RPG sur fond de fanfic, quelques années après la série.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des nouvelles du bercail [PV Lewan - IV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lewan Thorn
Ton pire cauchemar
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 26
Localisation : En colle, dans le bureau du directeur, ou en vadrouille x)
Emploi/loisirs : Geeker ; Inventer ; Comploter
Humeur : Ficanasse

Personnage
Age: 14 ans
Spécialité: Retournement de situation à son avantage/fabriquer des gadgets
Arme/Pouvoir sur Lyoko: Agilité accrue/collier à ultrason/lames incurvées

MessageSujet: Des nouvelles du bercail [PV Lewan - IV]   Jeu 13 Oct - 16:03



En entrant dans sa chambre, Lewan était encore atterrée. Le spectacle auquel elle venait d'assister était à la fois pathétique, comique, et désespérant. Les deux élèves qui étaient sorties en douce un peu avant elle s'étaient avérées incapable de rentrer au lycée et avaient galéré un moment avant de parvenir à leur fin. Invisible observatrice, Lewan n'en revenait toujours pas. De toute évidence ces deux là n'avaient aucun talent pour l'évasion et l'invasion... A être restée aussi longtemps à découvert dehors, de quoi se faire repérer cent fois... Pffffff. Un miracle qu'elle-même ait pu ensuite rentrer sans encombre ! Enfin elle avait bien dût éviter un Surveillant mais par bonheur il s'agissait d'un lourdeau qui s'était d'abord rendu au portail avant de filer vers la chambre de Lewan (ordre du proviseur : si suspicion d'évasion, vérifier si Mlle Thorn est toujours là). Le temps qu'il arrive, la jeune fille était déjà étendue sur son lit, un livre de maths à la main. Naturellement elle en avait fait des tonnes, se disant choquée qu'on la soupçonne de tout les maux de ce collège alors qu'elle révisait paisiblement ! Bref, le Surveillant était ressortit penaud et Lewan avait lâché son livre de maths.

C'était si simple pour elle ! Une fois les pas douées rentrées, Yoda avait rendu aveugle les caméras et Lewan avait escaladé le portail en moins de deux. De l'élan, appui le mur, accrocher le plus haut barreau, se hisser à la force des poignets et basculer de l'autre côté d'un coup de rein. Atterrissage en douceur puis trajet de retour alternant détours et raccourcis pour éviter les pions. Un jeu d'enfant...

Maintenant qu'elle était confortablement installée, Lewan sortit son précieux message et le débarrassa de sa protection de plastique. C'était le moyen qu'ils avaient trouvé, elle et son frère Orlan, pour continuer de communiquer malgré l'Internat. Au départ ils s'envoyaient des mails mais ce n'était pas sécurisé. N'importe qui ou presque pouvaient les lires et elle détestait ça. Aucune vie privée pour les pauvres collégiens ! Et si ses quelques compétences informatiques lui permettaient de donner du fil à retordre aux cybersurveillants, ce n'était pas assez pour leur en interdire totalement la lecture. De plus elle se serait faite réprimander, ses parents avertis, et sans doute privée d'internet sans garde du corps. Pas bonne idée. Ne pouvant donc pas se fier à l’informatique, ils avaient tout misé sur ses capacités d'évasion. Quoi que dangereux cela représentait un avantage certain : la parfaite confidentialité de leurs échanges. Pour rien au monde Lewan n'aurait voulu que qui que ce soit tombe sur ce qu'elle écrivait à son frère, et vis versa. C'eut été signaler ses points faibles à ses "ennemis". Par ennemi il faut comprendre tout résidents du Collège Kadic et ses alentours, incluant les misérables passants comme potentiels espions. Bah oui faut bien donner un peu de piment à cette morne existence !
Elle savoura encore un moment le poids respectable de l'enveloppe puis la décacheta. Elle en tira plusieurs feuilles ainsi que quelques photos et un DVD. Elle étala son butin sur ses draps puis lut la lettre qui l'accompagnait. Une feuille perforée grand carreau, preuve qu'Orlan avait dût écrire en cours ou pendant ses heures de permanence. Malin son frère, il écrivait au lycée et filait en deux roues jusqu'à sa ville pour "poster" son courrier dans un mur. Et cela aussi régulièrement que possible. Souvent une fois tout les quinze jours. Le temps que Lewan réponde et sorte à nouveaux.

Lewan s'adossa à son oreiller et s'assit en tailleur. Elle prit ensuite son temps pour lire :


Cher Lewan,

Coucou petite sœur comment vas-tu ? Bien j’espère, ou au moins mieux que la dernière fois ! As-tu réglée le problème d’alarme de ta montre ? Sinon je pense avoir trouvé une solution, regarde le plan numéro 4 que je t’ai envoyé, je crois que ça te plaira... Yoda devrait aimer aussi ! Comment va-t-il ? Tu lui capture toujours des mouches et moustiques en cours ? XD Fais gaffe ou il va devenir obèse ! Quoi que te connaissant tu dois lui faire faire du sport... Fais lui une gratouille sur la tête de ma part !
Côté Lycée pour moi tout va bien. J’aurais sûrement les félicitations encore ce trimestre-ci. Je t’avoue que ça devient lassant. Si je n’avais pas besoin de toutes ses années d’études pour faire ce que je veux crois-moi que j’aurais tout lâché depuis longtemps ! Je m’ennuie tellement... Je te comprends tout à fait tu sais ? C’est pareil pour moi. Les Thorn n’aiment pas s’ennuyer. Sauf peut-être Dick mais lui c’est différent XDD Enfin tout ça pour te dire de tenir le coup. J’ai eu la chance de savoir ce que je voulais faire de ma vie très jeune et je n’ai donc pas eu à me rebeller comme toi, même si c’est pas l’envie qui m’en manque. Alors accroche toi encore un peu, réfléchis, projette toi dans l’avenir, essais de trouver quelque chose qui te motive assez pour t’y raccrocher. Non je ne dis pas que c’est simple TT et si tu balises au mot « avenir » concentre toi je sais pas moi, sur les jours qui viennent ? Je t’ai envoyé de quoi t’occuper quelques semaines c’est pas grand-chose mais c’est un début. Si tu as des idées qui te viennent et pas de matos fais-moi une liste dans ton prochain courrier, je t’apporterais ce qui te manque.
Tu sais que tu peux toujours compter sur moi.

Tu me demande des nouvelles de la maison. Ma foi rien n’a vraiment changé depuis la dernière fois. Dick est toujours insupportable et désespérément dénué de personnalité au point que même maman commence à le réprimander un peu plus sèchement. Elle dit que c’est à cause des hormones de grossesse mais je crois surtout que tu lui manque. Je te vois grimacer d’ici. Je t’assure ! Dick est ton contraire et ça l’agace de plus en plus. Je la vois soupirer d’exaspération quand il pleure sur une égratignure... Mais elle tient le coup, tu la connais une fois qu’elle a prononcé une sanction il est de son devoir de s’y tenir. Je m’inquiète plus pour papa. Il ne passe pas un repas sans parler de toi et de temps en temps cela créer des tensions avec maman. Ils gèrent ton absence de façons très différentes. Et tu sais quoi ? je crois papa se doute qu’on est en contacte. Il ne sait pas comment – et il ne vaut mieux pas pour nous deux- mais l’autre jour il a prétexté vouloir « passer un peu de temps avec son fils aîné » pour me poser une simple question : « Est-ce qu’elle tient le coup ? ». J’ai fait mine d’être surprit mais il a eut son regard là. Tu sais celui entre le père inquiet, l’avocat implacable, et le scanner à mensonge. J’ai pas répondu mais j’ai hoché la tête et il a sourit. Je crois que tu es sa petite chouchoute, même s’il nous aime tous, tu as toujours eu le don d’en faire ce que tu en voulais. Bon, j’arrête de te foutre les boules.

Tu seras ravie d’apprendre que personne n’est entré dans ta chambre – à part moi bien sûre. Notre système anti-intrus est redoutable d’efficacité ! Dick a gardé des traces de paintball pendant trois semaines la dernière fois ! XDD Je t’ai envoyé les photos j’étais sûre que tu voudrais voir. Tata et Maman fulmine ne pas pouvoir entrer pour faire le ménage et papa rit toujours en passant devant.
Oh ! J’allais oublier ! Les parents se sont enfin mit d’accord sur le nom des jumelles. Ils voulaient un truc en rapport avec la mythologie nordique et ont finalement opté pour la fameuse Brunhilde. En deux noms : Bruna et Hilda.

Ouais, moi aussi ça m’a fait rire XD

A part ça les parents ont accepté de m’offrir une moto cylindrée 125 si j’ai mon BAC mention très bien ! Je suis même déjà allé la voir au garage, je t’ai envoyé les photos. Elle tue non ? Et encore c’est rien comparé à ce qu’on va en faire tout les deux (regarde les plans 1 à 3 pour les améliorations et le tunning :p). J’ai jeté un œil à tes croquis et sans hésitation je dis : j’achète ! Tes idées sont énormes, ça frôle la science fiction !! Au passage si tu es toujours OK j’ai dit aux parents que j’irais voir Batman avec Henry donc on va au ciné ? D’ici là peut-être même que si t’es 100% clean je pourrais t’avoir une autorisation de sortie exceptionnelle et retirer mon bobard >_<

J’ai hâte de recevoir ta prochaine lettre, j’adore lire tes aventures !
Fais bien attention à toi, ne dépasse pas les limites des bornes, et reviens-nous vite.

Tu me manque, ton frère non unique mais préféré :
Orlan

PS : Sur le DVD il y a la dernière saison de Sanctuary, bon visionnage !
PS2 : J’ai vu le gars de la boutique de BD dont tu parlais. Je l’ai subtilement informé que tu avais un grand frère très protecteur mwhahaaa !
PS 3 : Tu avais raison pour Deby ce n’étais pas une fille pour moi, on a rompu. Je t’en prie ne cache pas ta joie ! XD je tente le coup avec Jessie tu te souviens d’elle ? J’attends tes conseils avisés à ce sujet... Et ne t’en fais pas tu seras toujours pour moi la number... ‘Wan !!



Lewan sourit du jeu de mot. Orlan le casait dans toutes ses lettres et ça la rassurait. Elle la relue une ou deux fois puis regarda les photos. Une fois suffisamment repue de douce nostalgie, elle étudia les plans de la futur moto d'Orlan et celui pour sa montre. L'idée était ingénieuse d'autant qu'il avait glissé quelques micro pièces qui lui auraient manqué. Brave frère, toujours très prévoyant. De toute façon pour Lewan son frère était parfait. Il était le seul à pouvoir lui parler du gars des BDs, le seul qu'elle autorisait à lui donner des conseils, le seul avec qui elle pouvait parler de tout. Et elle savait qu'en retour elle pouvait faire de même et qu'il ne lui cachait rien. Aucun secret entre eux. Mais deux choses l'ennuyaient dans sa lettre. La première concernait leurs parents. Elle savait que si cela n'avait tenu qu'à son père elle aurait sûrement pu négocier. Elle était au courant que l'Internat les opposait quelque peu, mais pas que cela créait des tensions. Elle n'était pas spécialement inquiète, ses parents étaient bien incapables de vivre l'un sans l'autre, mais elle s'en voulait terriblement. Tout ça c'était de sa faute. Pour la peine elle envoya valser son livre de maths contre le mur d'en face. Les vibrations dérangèrent Yoda qui vola vers elle et se posa sur son épaule, nichant sa tête au creux de son cou.

- Merci, vieux, lui chuchota-t-elle.

Elle se calma progressivement, se souvenant qu'il n'avançait à rien de culpabiliser, et réfléchit à l'autre problème de la lettre. Ce problème avait un nom : Jessie. Si Lewan était ravie qu'Orlan ait rompu avec Deby, elle l'était nettement moins qu'il se console avec Jessie. Cette dernière était jolie et presque aussi intelligente qu'Orlan. Une fille sans trop de problème même si des rumeurs courraient à son sujet. Des histoires de parents proches richissimes dont elle taisait le nom. Elle-même aurait utilisé un pseudo pour éviter le pistonnage... Pfff gosse de riche ! Une petite voix rappela à Lewan qu'elle même n'était pas issue d'un milieu très pauvre mais elle la fit taire.

Finalement elle chassa culpabilité et appréhension en rangeant son précieux courrier dans une pochette spéciale dissimulée dans un classeur lui-même rangé dans un coffre protégé par cadenas, planqué sous son lit. Elle ne garda que le plan d'Orlan pour sa montre. Quelques heures plus tard elle s'endormait à son bureau, épuisée mais heureuse d'avoir réglé au moins un problème.

A sept heure précise du matin une alarme la réveilla efficacement. Elle avait la voix de Yoda.

A peine eut-t-elle les yeux ouverts qu'un nouvel objectif se dessina. En un rien de temps elle fut prête et sillonna les couloirs à la recherche de son indique.

Il fallait qu'elle sache qui était les deux filles de la veille...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des nouvelles du bercail [PV Lewan - IV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De nouvelles set-top-box bientôt chez naxoo
» nouvelles figurines au 72°
» Les nouvelles Pequignet Manufacture calibre Royal
» Nouvelles chaînes ???
» Nouvelles chaînes HD sur la TNT???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le collège Kadic :: Les chambres-
Sauter vers: